• Zombies, horizon de cendres

    Zombies, horizon de cendresTitre du livre : Zombies,Horizon de cendres

    Auteur : Jean Pierre Andrevon

    Nombre de pages : 243

    Éditions : Pocket

    Date de sortie : 10 mars 2004

    Genre littéraire : Fantastique

    4ème de couverture : « Quand il n'y a plus de place en Enfer, les morts reviennent sur Terre. » 

    Premier jour : Au loin, il y a votre voisin. Vous lui faites un signe avant de poursuivre votre route. Jusqu'au moment où vous réalisez que le voisin en question est décédé depuis des semaines...

    Troisième jour : Vous ne décollez plus de la télé, qui enchaîne les émissions spéciales : partout dans le monde les morts se réveillent. Apathiques, ils errent au royaume des vivants...

    Cinquième jour : Paralysé de trouille et de dégoût, vous regardez votre femme serrer dans ses bras, au beau milieu de votre salon, une chose qui, un jour, fut sa mère...

    Huitième jour : Votre femme vous a quitté après que vous avez réduit en cendres l'ignominie qu'elle appelait « maman ». Derrière vos volets cloués, alors que le chien ne cesse de geindre, ils rôdent.

    Neuvième jour : La télé diffuse un reportage au cours duquel on voit une de ces choses dévorer un chat vivant... Ils sont désormais des millions et vous ne vous posez qu'une question : mon monde n'est-il pas désormais le leur ?


     

    Extrait :

    Je suis bien placé pour savoir que les morts ne s'en vont jamais tout à fait, qu'ils ne sont jamais bien loin. On marche dessus, pour ainsi dire.

     

    A propos de l'auteur:

    L'auteur est connu pour ses diverses activités artistiques et dans le domaine littéraire pour ses romans de science fiction et fantastique.

     

    Un genre de journal

    Le livre est plutôt un genre de journal avec quelques rares dates. C'est un flashback de ce qui s'est passé depuis l'arrivée des zombies jusqu'au jour où le personnage principal décide d'écrire un journal des événements.

     

    Un Personnage banal mais pas si banal que ça

    Vu que le format est plutôt une sorte de journal, le livre est centré sur les ressentis et les impressions du personnage principal. Ce personnage est assez banal (il a une femme et deux enfants) mais il travaille quand même dans un funérarium donc il n'est pas si banal que ça puisqu'il est proche des morts. Ce n'est pas un héros non plus au contraire il est humain dans ces bons comme dans ces mauvais côtés. Le lecteur peut facilement s’identifier à lui ce qui est une bonne chose je trouve.

     

    La trame

    L'histoire commence un peu lentement (de nombreux lecteurs risquent d'abandonner). Elle se déroule en France. Il est possible de déterminer trois parties principales à la trame (celle où le personnage principal Kemper est chez lui, puis dans un camp de réfugies et enfin dehors. Les explications concernant l'apparition des zombies sont assez vagues. Certains critiques ont fustigés le manque d'explication de ce phénomène. Cependant, nous suivons le point de vue de « Monsieur tout le monde », pas celui d'un scientifique ou d'un théoricien donc ce manque d’éclaircissement est compréhensible. Ce livre montre les humains face à une catastrophe assez conséquente puisque ce sont des milliards de zombies qui sortent de la tombe; en plus, en cas de démembrement le zombie se réassemble donc ils sont quasiment immortels. Ce livre montre des réactions négatives (loi de la jungle, violence gratuite, clans, lâcheté) et positives (union, entraide) de l'homme face à un phénomène exceptionnel. Le livre compte donc une galerie de portrait de personnes plus ou moins stables mentalement mais surtout profondément humains. Le personnage vient même à comparer les zombies (unis,non pollueur, non destructeur) à l'homme (lâche, traite, pollueur, destructeur) et se demande avec ironie et humour noir si finalement les zombies ne sont pas une évolution de l'homme une stade supérieur d'immortalité.

     

    Conclusion

    Au début, j'ai eu du mal à entrer vraiment dans l'histoire. Mais une fois dedans, le histoire est passionnante et ont dû mal à lâcher. J'ai beaucoup aimé le ton ironique et humoristique parfois employé par l'auteur qui a dû ressentir beaucoup de plaisir à écrire ce livre. J'ai également apprécié la critique acerbe de l'homme en général qui n'hésite pas en cas de catastrophe à marcher sur son voisin, qui s'amuse à la violence gratuite mais aussi les différentes théories pseudo-scientifiques qui sont exposés dés qu'un événement arrive. Ce livre n'est pas non plus inoubliable mais constitue un bon divertissement si le lecteur arrive à faire une double lecture du livre et à faire aller au delà de l'histoire peu original. Je le conseille aussi si vous n'avez jamais lu de roman sur le thème des zombies, il permettra au lecteur intéressée de faire un premier sur "ce territoire hostile".

     

    Ma note pour ce livre : ★★★★☆

     

    Chronique faite par Johan le 1-11-2014


    Vous pouvez lire d'autres avis sur

    Vous pouvez vous procurer ce livre sur  acheter sur amazon


     

    Et vous, qu'avez-vous pensé de ce livre ?


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :